Piercing au nez : le plus ancien de piercings

Publié le par Lorent Noel

Un des piercings les plus anciens est le piercing au nez. Il existe traditionnellement depuis des siècles. On le retrouve dans de nombreuses cultures, parmi lesquelles l'Inde et l'Afrique.

Des studs aux anneaux, portés dans la courbe de la narine ou au milieu du septum (cloison nasale entre les deux narines, à la base du nez), tous les types de piercing au nez se retrouvent dans les cultures du monde entier.
De jeunes mariées en Inde peuvent être aperçues avec un anneau d'or fleuris et relié aux boucles d'oreille, assortie de lourdes chaînes en or, elles-aussi fleuries.
Parfois les anneaux au septum sont si grands qu'ils couvrent même une partie de la bouche et peuvent alors gêner lors des repas.

On retrouve aussi des traces ou des prémisses au piercing en Amérique.
Par exemple, au sein de certaines tribus Amazoniennes très anciennes, vivant en Amazonie profonde dans des terres reculées. Les membres de ces tribus portent dans leur nez des os ou des plumes d'oiseau, par le biais de perforations agrandies au septum. Ainsi, ils ornent leur visage pour l'embellir.

Publié dans piercing

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article