Signification et mythologie des tatouages

Publié le par Lorent Noel

L'ange :

Dans les anciens textes Hindou, les anges étaient des femmes. Elles représentaient la récompense que l'on allouait aux guerriers braves, une fois au paradis. Dans l'alchimie, l'ange représente la sublimation (mutation d'un état solide vers un état éthéré), qui est une analogie de l'aptitude à passer de la terre aux cieux, ou d'une existence physique vers un état spirituel. Dans beaucoup de religions, les anges sont célestes et s'apparentent à des messagers protecteurs divins.

La licorne :

Le symbolisme sexuel de la licorne est assez explicite. La licorne est femelle et vierge, mais sa corne lui donne un attribut mâle. , mais certains contes rapportent l'histoire d'un homme qui parvient à vaincre une licorne, en échappant à un coup de sa corne qui s'enfonce dans un arbre, ce qui laisse l'animal à la merci de l'homme, qui peut alors s'emparer de sa corne. La licorne est une femelle vierge ayant un attribut proéminent mâle : sa corne, symbole phallique. Les légendes anciennes la décrivent comme un cheval très rapide avec une seule corne, qui n'aime pas les humains et qu'il est presque impossible d'attraper. Seule une jeune fille vierge pouvait l'approcher et l'apprivoiser. Pour cette raison, la licorne est associée avec la pureté et l'innocence et la sagesse.

La sirène :

La sirène fait partie de la tradition des déesses de l'eau. En Afrique, la sirène est Mami Watta, adapté de l'anglais "mommy water", elle est aussi appelée Yemendja chez les vaudous haïtiens. La déesse de la mer, Yemaya, était représentée avec des algues comme cheveux et une parure de coquillages. En Inde, les Nagas étaient de forme humaine au-dessus de la taille et serpents des mers en-dessous. Aujourd'hui, les légendes décrivent des êtres moitié-femme et moitié-poisson. Immortelles, elles passent les deux premiers siècles de leur vie à s'amuser et découvrir l'océan, puis se sentant seules, elles désirent connaître l'amour avec un humain. La sirène manipulant l'individu vers une destinée macabre est présente dans de nombreux folklores, à travers le monde. Elles sont la représentation des tentations que l'on peut rencontrer dans le cours d'une vie.

 

L'araignée :

L'araignée a une triple symbolique :

  • la créativité, symbolisée par le tissage de la toile d'araignée;
  • l'infini, par le corps de l'araignée, décrivant un huit;
  • le chaos, mais aussi la patience, évoqués par les cycles permanents de construction et de destruction de sa propre toile.

 

La toile d'araignée :

Traditionnellement, se faire tatouer une toile d'araignée au dos de l'épaule signifie que l'on a tué quelqu'un, au sein du système carcéral. Ce symbole évoque aussi le caractère intriqué des destins individuels.

Le papillon :

Le mot "psychisme" dans le grec ancien signifie à la fois "âme" et "papillon". Le papillon représente la capacité de l'âme s'évader au delà de son enveloppe charnelle. La purification de l'âme par le feu est représentée sur les anciennes urnes par l'image du papillon trop près des flammes. L'émergence du papillon de son cocon est le symbole universel de la renaissance. Aujourd'hui, les psychologues considèrent le papillon comme une transformation emblématique. En chine, le papillon symbolise l'allégresse, surtout au moment du mariage.

La baleine :

Etre englouti par une baleine indique un rite de passage d'où l'on ressort transformé. Comme avec d'autres créatures de mer, la baleine symbolise un utérus spirituel.

Le cerf :

Le cerf évoque plusieurs chose : leur chair, leur pelage, et leurs cornes. Leurs cornes symbolisent la force et le pouvoir.

Le chat :

A travers le temps et les cultures, les chats ont été associés à la sorcellerie et aux femmes. Freya, déesse de la fertilité et de l'amour dans la mythologie scandinave, était représentée sur un char train par deux chats. Dans la tradition Hindou, les chats sont associés à la déesse de l'accouchement, Shasthi. Les Egyptiens identifiaient les chats à la lune à cause de leurs comportement nocturne. C'étaient aussi une représentation sacrée de la déesse Bast, symbolisée quelques fois avec une tête de chat. La déesse Bast qui gouvernait les moissons abondantes, du mariage et de la fertilité.

Le dauphin :

Les dauphins symbolisent le salut, puisqu'ils ont une réputation d'être les sauveteurs de naufragés en mer. Selon une signification symbolique ancienne, ils représentent la création, la passion et la sexualité. "Dauphin" vient du mot grec delphinos, qui signifie aussi "utérus". Les populations des bords de mers pensaient qu'un tatouage de dauphin sur leur jambe agissait comme une protection contre les requins.

La grenouille :

En raison de sa nature amphibie, la grenouille étant capable de s'adapter tant en milieu aquatique qu'en milieu terrestre, elle représente la fertilité et la naissance.

Le lion :

Mithras, le Dieu du soleil romain, était représenté sous la forme d'un lion. Son culte était réservé aux hommes, particulièrement les militaires, d'où cette association entre le lion et des traits de caractères masculins, tels que la force brute, ou le pouvoir.
Dans les rituels de dance africains, l'homme devient lion, adoptant ainsi une abilité pour le combat. Le lion est le roi de la jungle, l'opposé terrestre du roi des airs, l'aigle.

L'oiseau :

Toutes les créatures ailées ont une connotation spirituelle. Les Egyptiens utilisaient un oiseau avec une tête humaine, ba, car ils pensaient que l'âme s'envole après la mort. La tradition Hindou associe les oiseaux avec des états supérieurs de conscience.

Le loup :

Caractérisés par son habileté prédatrice, et rôdant dans la nuit, c'est une créature mystérieuse et dangereuse, représentent la noirceur et le côté destructif de l'homme. Sigmund Freud associait, dans l'inconscient, le loup au désir, aux pulsions primales, particulièrement sexuelles. Le loup a une double représentation dans l'imaginaire collectif, l'une favorable, l'autre hostile.

L'ours :

Adversaire impitoyable au combat, l'ours se déplace debout comme à quatre pattes, lui conférant un statut entre l'homme et l'animal. Dans la tradition indigène américaine, l'ours représente la sagesse et l'indomptabilité.

La panthère :

Connue pour son agressivité et sa force, ces félins de taille imposante sont aussi des chasseurs de nuit, ce qui les rend encore plus mystérieux. La panthère est associée au Romain Dionysus et au Grec Bachus, dieux du vin et de la fertilité.
Dans les légendes africaines, elle est le symbole du mal instinctif qui guette sa proie sournoisement.
C'est un animal rusé, puissant et résistant.

La pieuvre :

La pieuvre est liée au déploiement de la Création, avec un corps central et des tentacules allant vers l'extérieur. Comme les créatures marines, elle est associée au subconscient et aux esprits infernaux.

Le poisson :

Le poisson fut un des premiers symboles du Christianisme, symbolisant le monde spirituel, qui repose sous le monde matériel. Ils ont été choisis en raison de leur habitat, l'eau, ce monde qui était mystérieux et inconnu. L'eau étant informe, et associée au subconscient, ils symbolisent rêves et visions.

Le requin :

Le requin est associé à la sagesse (symbolique tahitienne), à la protection (symbolique hawaïenne, sous la forme d'un Aumakua, esprit d'un défunt ancêtre), à un guide bienfaiteur du marin égaré (symbolqiue maorio), à la terreur (symbolique japonaise), ou encore à l'incarnation ultime de l'âme (symbolique polynésienne).

Le serpent :

Ses caractéristiques expliquent ses significations symboliques multiples.
Comme il se régénère lors de sa mue, il symbolise l'immortalité. Parce qu'il a des mouvements rapides, il représente la puissance.
Sa forme éminemment phallique nous amène à une incarnation suprême du Vice, voire même du mal et de la tentation, notamment dans la Genèse, lorsque Satan prend la forme d'un serpent pour inciter Ève à manger le fruit défendu.
Des rituels amérindiens, à la mythologie grecque en passant par la théologie Sumérienne Antique, le serpent est le symbole de la guérison par la transformation.
Enfin, lorsqu'il se mord la queue, comme dans l'"Ouroboros", il est le symbole du cycle infini de la vie et de la mort.

Le tigre :

Le tigre est associé à la colère et à la cruauté, c'est le chasseur suprême, sans pitié pour sa proie. La philosophie chinoise assimile le tigre avec la noirceur et la nouvelle lune.
Dans la symbolique chinoise des cinq éléments, le tigre blanc est l'un des quatre animaux totem des orients et du zodiaque chinois. Il est associé à l'Ouest et au métal.

La vache :

Symbole de la subsistance pour les êtres humains, elle représente aussi la maternité et la nourriture. Dans la mythologie scandinave, la vache de la Création était Audumla, dont le nom signifiait le créateur de la terre. 

L'eau :

L'Eau est la Mère, le début de toutes choses. À cause de sa nature mystérieuse, sombre, elle est souvent associée au subconscient.
L'eau fait partie des quatre éléments mythiques (avec l'air, la terre et le feu).
De la mythologie aux religions actuelles, l'eau revet depuis toujours divers aspects dans les croyances humaines : source de vie, purificatrice, guérisseuse, mais aussi destructrice ou protectrice.
Dans les Vedas, les anciens textes sacrés Hindou (indo-aryens), l'eau est mentionnée comme l'élément le plus maternel car il est à l'origine de toute vie.
Dans la symbolique occidentale, l'eau symbolise la purification, le renouveau : par exemple, l'eau bénite du baptême, l'eau coulante d'un fleuve.
C'est aussi l'un des cinq éléments chinois (avec le métal, le bois, le feu feu et la terre) qui est associé au Nord et à la couleur noire. C'est aussi l'un des cinq éléments japonais.

Etoile :

Les anciens considéraient les étoiles comme l'âme du ciel. Elles étaient aussi apparentées aux déesses antiques de la fertilité, telles Astarte et Ishtar.
Telle une lumière qui brille dans la nuit, l'étoile représente l'esprit essayant de percer contre les forces des ténèbres. Les gens de la mer les utilisaient comme des outils de navigation, les étoiles étaient des indicateurs divins.
Certaines étoiles ont symbolisé la venue imminente d'un prophète ou d'un sauveur, comme lors de la naissance du Christ.
L'hexagone, ou les six points dirigés de l'étoile, est un symbole de bonne fortune antique.
C'est aussi un sombole indien, représentant l'union sexuelle entre Kali, représenté par le triangle de haut en bas, et Shiva, représentée par le triangle de bas en haut.
Dans les hiéroglyphes égyptiens, l'étoile à cinq branches ou pentagramme, symbolisait la transformation spirituelle. Le pentagramme est dessiné à partir d'une ligne continue et il est utilisé pour parer le mal. Une étoile à cinq branches inversée est symbolique de l'infernal quand elle est utilisée dans la magie noire.

Le feu :

Le feu est l'ultime symbole de la vie incarnant à la fois le bien (la chaleur humaine) et le mal (la destruction). C'est un symbole qui représente la dualité de notre existence. A la fois un agent de la mort, de la destruction et un porteur spirituel de la renaissance par la purgation.

La fleur :

Le langage de la fleur est complexe de par ses variétés et couleurs, ayant toutes une signification spécifique. Généralement une fleur représente la générosité et la beauté du printemps. La fleur est une image naturelle du déroulement de la vie.

Le tournesol :

Puisque le tournesol suit le chemin du soleil (symbole suprême de création masculine) à travers le ciel, il peut être interprété comme l'adoration féminine pour le mâle et sa capacité reproductive.

La fumée :

La fumée correspond au pouvoir spirituel des éléments dans l'air et le feu. Plusieurs religions utilisaient la fumée pour écarter le mal. La fumée est la symbolique de la transition entre la terre et le paradis, indiquant le chemin du salut à travers le feu. Les alchimistes médiévaux utilisaient la fumée pour représenter l'âme quittant le corps.

La lune :

Les mouvements lunaires sont cycliques. Ces changements apparents de forme correspondent aux étapes de la vie.
Le cycle lunaire est aussi connu pour son influence sur les flux de l'océan, profond et mystérieux.
La lune est associée à la féminité, avec les déesses de la lune telles qu'Ishtar, Diana et Artemis. Ce lien avec les mystères de la nuit, de l'occulte, et de la qualité subconsciente de l'eau, fait de la lune un symbolr de l'imaginaire, du mystère et de la magie.
La carte qui représente la lune au tarot, illustre les mystères du monde.

Les nuages :

Comme les nuages s'étendent entre le paradis et la terre, très tôt le symbolisme chrétien associe les nuages avec les messages de dieu. Les chinois ont représenté la sexualité féminine en forme de nuage, donnant ainsi une nouvelle signification à l'expression "avoir la tête dans les nuages".

La rose :

À cause de sa forme et de sa nature, elle est associée au vagin. Comme toutes les fleurs, elle symbolise la beauté et la perfection. Des significations plus profondes sont tirées de la couleur et du nombre de pétales. C'est le symbole sacré de Vénus, déesse romaine de l'amour charnel et de la beauté physique.

Le soleil :

Un symbole masculin, représentant le pouvoir suprême et la souveraineté. Le soleil est personnifié par le Dieu égyptien RA, fils du ciel.
Comme tel, il possède le meilleur de tous les attributs : il voit tout et sait tout. Ra est la divinité suprême, il est représenté comme un homme, chef d'un faucon couronné avec un disque solaire et un serpent sacré.
Associé à l'héroïsme, le courage et l'illumination spirituelle, le soleil est le père originel, l'oeil divin, la source de toute vie, le pouvoir, le créateur opposé de la lune. Il est immuable et éternel.

Le trèfle :

Le Saint patron de l'Irlande, Patrick utilisait le trèfle à trois feuilles comme symbole de la Sainte Trinité dans la religion Chrétienne. Dans plusieurs religions antiques, c'est une représentation de trois déesses, qui a trois aspects et trois significations. Le trèfle a quatre feuilles est rare, il est la représentation mystique du chiffre quatre : quatre saisons, quatre éléments, les quatre états de la vie. Il est considéré comme le symbole de la chance, de l'amour et de la fidélité.

La vague :

Les vagues évoquent l'infini, leur mouvement suggérant la répétition.

 

Publié dans Tatouage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article